Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 décembre 2009

Visite au foyer Ruca Hueney

RUCA HUENEY, la maison des amis en langue quechua... nous y sommes allés et y avons été accueillis comme des amis! Carlos est venu nous chercher à l'arrêt de bus, nous nous sommes entassés tous les 6 dans sa voiture et nous voilà partis, d'abord pour uen visite de la ferme.

DSCF7350.JPG

Ferme qui abrite l'école secondaire, dûment agréée, où sont accueillis les enfants du foyer, mais aussi des alentours. Les enseignants sont tous bénévoles: leurs absences sont rares et ils travaillent dur à donner aux enfants l'envie d'étudier. Ceux qui ne veulent vraiment pas sont orientés vers les ateliers, d'élevage des cochons, des poules, bientôt de mécanique: leurs stages seront validés par un certificat officiel qui leur permettra de travailler. Ci-dessous, l'unique classe de l'école secondaire; à la prochaine rentrée, en mars 2010, une deuxième classe sera installée pour les élèves de deuxième année.

DSCF7365.JPG

Sous les arbres... la "cantine scolaire": cette année, il n'a pas plu un seul jour d'école, si bien que les enfants ont tout el temps pu manger dehors.

DSCF7368.JPG

Des petis cochons presque nouveau-nés...
DSCF7372.JPG
Après la ferme, nous sommes partis pour le foyer. Nous avons été accueillis par Omar, le "chef", dont la femme Estela était absente, appelée par d'autres taches pour la journée, ainsi que par Maxi, ancien du foyer devenu éducateur et resté au foyer, par le cuisinier, les maîtres d'école, et bien sûr les enfants...  ici, Walter, que je connais depuis 5 ans, nous parle de la vie à Ruca, dans la grande salle du foyer, salle de repas, de télé, de vie...
DSCF7377.JPG
Visite des dortoirs: un cheval vient regarder ce qui se passe...
DSCF7375.JPG
Fernando et l'un des maîtres d'école, qui s'occupe aussi de monter une radio, "Radio Ruca Hueney" peut-être: tout est prêt, mais il manque encore l'argent pour acheter l'antenne.
DSCF7380.JPG
Roger et Mario
DSCF7382.JPG
Dans l'atelier de cuir, Maxi nous explique que désormais, ils ne se contenteront plus des sacs et autres étuis, mais ils vont fabriquer des chaussures pour les enfants, mais aussi pour les familles.
DSCF7387.JPG

Walter et son frère Alejandro
DSCF7391.JPG
Ciao, les enfants ! A l'an prochain !
DSCF7392.JPG
Nous avons remis à Omar 1300 francs suisses, soit 650 de collecte et 650 pris sur la cagnotte d'Almatango. Voilà une contribution qui tombe à point nommé, car les subventions versées par l'Etat pour nourrir les 70 enfants se font attendre...

Commentaires

Très belles photos, elles soutiennent bien le texte, nous continuerons à les aider, ils le méritent ceux qui donnent leur temps et leur amour à ces enfants, dont certains, comme Walter ont mùri trop vite, confrontés à la misère, ces enfants là sont "presque "sauvés, et les autres? Merci à tout ceux qui les soutiennent.

Écrit par : roger de Monique | 14 décembre 2009

Merci pour ce témoignage et votre dévouement. Une goute dans l'océan mais une goute tout de même. Si tout le monde faisait comme vous la misère ne serait plus qu'un propos anecdotique dans cette planète, et tout le monde serait heureux. Oui un rêve… un rêve peut-être mais sans rêve, pas de magie ni d'espoir. Merci d'avoir apporté cette contribution aux chanceux qui ont eu le bonheur de croiser votre chemin.
Lionel

Écrit par : Lionel Bona | 17 décembre 2009

merci, Lionel, pour tes belles paroles ! Nous continuerons...

Écrit par : hélène | 17 décembre 2009

Les commentaires sont fermés.