Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 février 2010

Stage intensif de technique femmes avec Véronique Guide

tango stage -veronique 1 photo jpeg.jpg
Véronique Guide a accepté de venir de Madrid à Nîmes pour nous faire travailler la technique. Quand elle dit travailler, c'est bien de travailler qu'il s'agit !

Sa formation de danseuse classique, notamment chez Roland Petit, a fait de Véronique une enseignante de tango rigoureuse et exigeante, mais toujours avec gentillesse et humour ! A Madrid, ses cours réguliers de technique femmes ont tant de succès qu'elle doit les dédoubler... A Nîmes, nous aurons la chance de travailler en groupes réduits et pourrons suivre jusqu'à 4h30 de cours en 2 jours.

Milonga dela Angel, 47, rue de l'Occitanie
30000 Nîmes (www.tango-nimes.com)

Modules progressifs (1,2 et 3), thèmes : équilibre, axe, posture, relaxation, fioritures, ochos, boleos etc.
Samedi 17 avril:
13h - 14h30 (1)
14h30 - 16h (1)
16h - 17h30 (2)
Dimanche 18 avril
12h - 13h30 (2)
13h30 - 15h (3)

Nombre de stagiaires limité à 10 par cours. Inscrivez-vous à l'avance !
Tenue confortable, pantalon et chaussures de tango.

Tarifs: 1 cours: 20 euros; 2 cours, 38 euros, 3 cours: 50 Euros.

Renseignements et inscriptions:
Hélène Eckert ou Véronique Guide
helene.eckert@hotmail.com / +33 608 99 23 73
veroniquetango@gmail.com
_W3B9186_2.jpg

17 février 2010

Une bien joiie milonga...

Le mercredi soir, André et Laurence nous accueillent dans un bien joli lieu: un bar à vin voûté du vieux Montpellier. Un charme fou !

André nous met de la bonne musique, l'ambiance est chaleureuse, agréable pause-tango au milieu de la semaine.

 

DSCF7704.JPG

 

DSCF7693.JPG

 

DSCF7695.JPG

 

 

 

 

08 février 2010

le tango, un idéal de vie ?

J'ai très envie de partager avec les lecteurs de ce blog, blog de partage n'et-ce-pas, ce que m'a écrit Carol Ardigo, la kinésiologue qui vient de temps à autre d'Italie à Genève et qui est une très belle personne, au sujet du tango, qu'elle ne danse pas, pourtant.

"De l'extérieur je l'ai toujours ressenti comme un voyage interne qui, dans le mouvement avec l'autre, doit mettre en harmonie l'énergie, la passion, la complicité, la volonté de donner et recevoir toujours dans le juste équilibre, évoluer ensemble et surtout respecter les rôles, sa propre place et celle de l'autre".

Belle règle de vie, non ? Elle poursuit en disant que, dans sa logique, cela devrait s'amplifier dans la vie du danseur... c'est là que l'idéalisme entre en jeu. A moins que...