Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 mars 2008

Un poème d'Atilio Veron

Atilio Veron organise deux milongas à Buenos Aires, l'une à Maipu 444 le mardi soir - je vous la recommande pour le niveau de danse et l'ambiance ! - et l'autre le lundi au Club Region leonese (où a lieu Nino Bien le jeudi).

Mais Atilio est aussi écrivain, et vient de gagner un prix de plus, en Espagne, pour une de ses nouvelles...

Le texte que je vous livre aujourd'hui, avec son accord, est un poème qui a trait au tango, un poème qui m'a émue...

ACUARELA MILONGUERA

Un tropel de voces y risas

se adueña del salón

y entretiene o alarga

el tiempo de la espera.

Languidecen los murmullos

y entre los pliegues de un silencio casi artificial,

que se va abriendo paso

a través del rumor moribundo,

asoman, tentadores,

los compases de un tango.

La legión de cabezas se alborota.

Y decenas de ojos inquietos

se apresuran, enredan, resbalan,

tropiezan y esquivan miradas insistentes,

se distraen, y vuelven a buscar

en el desordenado mosaico de rostros

Ll señal de otros ojos

que acompañen el tenue cabeceo

y el susurrado convite en los labios.

Se levantan, se encuentran;

Se saludan.

Cambian palabras amables, banales;

Sonríen y se aprontan;

Se abrazan, se acomodan,

se vislumbran y esperan.

Se disponen.

Y, lentamente,

como se desliza un barco

que se aleja del puerto,

inician un viaje de apenas tres minutos,

inmersos en la burbuja atemporal

en la que, mágicamente,

los instaló ese tango.

Seguramente él estará atento

al mandato de su musa

que, insaciable, lo desafía

a completar el esbozo de la figura.

que imaginó en ese instante.

O quizá, simplemente,

extasiado por la música

y cobijado

en la calidez de ese abrazo

se deje ir.

Es posible que ella,

incentivada por el compás

que irrumpe con entusiasmo

sobre la melodía,

se aparte levemente

para entreverarse en el juego

de giros, sacadas y voleos

que él le propone.

O escuchando ese tango

recuerde otros momentos.

Y en el embeleso de un sueño

cierre los ojos

y se deje ir

también.

El viaje, fatalmente, termina.

La burbuja se deshace.

Las parejas regresan,

se agradecen, se halagan,

se prometen, sonríen,

se acompañan, se devuelven.

Habrá otro tiempo, otra espera

y, nuevamente,

la multitud de rostros

ansiosos, cansinos,

coloridos, palpitantes,

buscará en otros ojos

tristones, primorosos,

lánguidos, desafiantes,

la coincidencia fugaz

de una mirada que los invite

a una nueva aventura

para poder soñar

aunque sea,

tan sólo,

tres minutos más.

26 février 2008

Chau, maestros !

Je salue Julio et Véronique ainsi que Fernando et Valeria, grâce à qui nous avons passé un très beau week-end... des cours intéressants, du bon boulot, une infinie générosité, du sérieux, le tout émaillé de rires et de détente...

La milonga de samedi fut fort belle: Fernando El Poeta nous a offert une superbe sélection de sa discothèque, une sélection classique parsemée de quelques tandas de tangos modernes, de tangos turcs aussi... nos quatre maestros ont dansé pour nous, démo raffinée et émouvante de Julio et Véronique, démo spectaculaire et inventive de Fernando et Valeria ... et tout d'un coup, il était 2 heures du matin, les danseurs, fatigués, rentraient chez eux, c'était le moment de la traditionnelle cumparsita, suivie du rangement, nappes et bougies ont disparu, la piste de danse a laissé place à une simple cafétéria... ni vu ni connu. Mais les images étaient bien là, dans nos yeux et nos coeurs... les sensations, les musiques, les embrassades, et aussi... .. bref, nous nous sommes couchés comblés !

Grand merci à toutes celles et tous ceux qui nous aont aidés à préparer la salle et à la ranger.... sans eux, pas de soirée !

Vos commentaires sont les bienvenus, sur le stage, les cours, la soirée, les profs... il vous suffit de cliquer, au-dessous de cette note, sur le mot "commentaires"... la fenêtre s'ouvre et la parole est à vous... je ferai une note avec des extraits des commentaires reçus !